un corps se délie peu à peu
je retrouve la souplesse et le goût
des instants complices
même s’il s’en trouve surpris

je ne sait toujours pas ce qu’il cherche
peut-être tout autre chose
qu’auparavant

c’est le début
d’un dénouement

je attendait
depuis longtemps
le jour où les mots reviendraient
où elle pourrait
de nouveau
se jeter à l’eau
avec eux

quelque part
entre la peur d’être découverte
et le délice de ne pas avoir froid aux yeux

je ne sait pas d’où ça lui vient

ce retour de la parole

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s