Gestes

“Nos gestes en savent et en font plus que nous. Parce qu’ils se situent à l’interface entre nous et les autres, ils font émerger – à travers nous – des processus constituants qui dépassent nos intentions et notre rationalité conscientes. Parce qu’ils sont visibles à autrui, ils insèrent une dynamique collective qui déjoue les illusions de notre souveraineté individualiste. Parce qu’ils peuvent investir cette visibilité de la force de transformation propre à la feintise, ils ouvrent des perspectives capables de repousser les limites de la réalité. C’est à travers nos gestes, bien plus que par nos actes, que nous sommes et devenons humains – jamais « humains » en général, mais exemplaire d’une variante particulière, stylistique ment et culturellement typée, de ce que les humains peuvent être.

Yves Citton, Gestes d’humanité. Pour une anthropologique sauvage de nos expériences esthétiques. Paris : Armand Colin, 2012

*

MicroéditionPiratesdesFabriques : Déplier nos gestes-2017

*

Advertisements